Khosrowyar transforme le football féminin iranien
  • Katayoun Khosrowyar, née aux États-Unis, transforme le football iranien
  • Des vacances en famille ont changé le destin de la RI Iran
  • La sélectionneuse des U-19 féminines espère changer toutes les équipes nationales

Le football féminin iranien connaît une révolution, d’autant plus étonnante qu’elle s’est produite à une rapidité fulgurante et qu’elle ne semble pas s’essouffler. Une femme venant des États-Unis, tout juste la trentaine, est à l’origine de cette renaissance.

« Ce que je fais à l’heure actuelle aurait été de la science-fiction il y a cinq ans encore », assure Katayoun Khosrowyar à FIFA.com au terme d’une séance d’entraînement avec les U-19 de la RI Iran. C’est dans cette équipe qu’elle a imposé une nouvelle philosophie, afin de poser les bases du renouveau du football féminin dans le pays.

Première Iranienne à décrocher la licence d’entraîneur « A » de la FIFA, elle a tout bouleversé, du recrutement aux entraînements en passant par l’alimentation, la condition physique la préparation. Sa présence a aussi redéfini la façon dont le football féminin est perçu en Iran, si bien que, pour la première fois, les hommes s’impliquent activement dans le développement des équipes féminines.

Preuve de l’évolution des mentalités, Khosrowyar et son équipe ont été invitées à faire partie des premières femmes à voir évoluer l’équipe nationale masculine au stade national Azadi début octobre. Le dynamisme qu’elle a injecté dans le football féminin déteint sur l’ensemble du sport et de la société. Pourtant, elle ne pensait jamais emprunter ce chemin.

Leave a Reply

Your email address will not be published.